Publié par : Armes nucléaires STOP | 6 août 2011

Commémoration des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki

démarrage du jeûne 2011 fontaine Saint-Michel

5 août 2011 - Action devant la fontaine Saint-Michel à Paris

Les jeûneurs de la Maison de vigilance ont commencé leur action par une veillée devant la Fontaine Saint-Michel à Paris en solidarité avec la célébration à Hiroshima du bombardement de 1945.

Une vingtaine de personnes ont commencé un jeûne de commémoration le  6 août, date du bombardement d’Hiroshima, qu’elles poursuivront jusqu’au 9 août, date du bombardement de Nagasaki. Théodore Monod et Solange Fernex ont participé à  de tels jeûnes organisés par leur association, la Maison de vigilance de Taverny depuis 1984.

Cette année la présence aura lieu à Paris au Mur pour la Paix sur le Champ de Mars et à Taverny devant la Base de commandement de la Force nucléaire aéroportée, Base qui perd  définitivement cette mission à partir de cet été.

Les jeûneurs attirent l’attention du public et de la presse sur l’urgence du désarmement nucléaire. Actuellement 20 000 bombes sont toujours en service et l’état d’alerte est toujours celui de la guerre froide, un tir pouvant être décidé en quelques minutes lors de la détection d’un missile jugé hostile. Dans le contexte actuel, où l’opinion publique remet en cause le nucléaire civil du fait des dangers d’accidents, le nucléaire militaire, autrement plus dangereux, doit être abandonné dans les plus brefs délais.

Un communiqué de presse commun du Réseau « Sortir du nucléaire » et d’Armes nucléaires STOP  été diffusé.

Pour le télécharger (pdf) : Communiqué commun Réseau « Sortir du nucléaire » et Armes nucléaires STOP

Pour en savoir plus : www.maisondevigilance.com

Advertisements

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :